Parc National de Port-Cros

Connaissez-vous Port-Cros ? La nature y est omniprésente et tout est destiné à sa préservation. En conséquence, l’île comporte de nombreuses interdictions telles que la pêche, le vélo, la cueillette… justifiées par le caractère exceptionnel de son parc naturel. De nombreux écrivains avaient coutume d’y achever leurs ouvrages pour bénéficier de son calme, de sa sérénité et de la douceur de son climat. A faire sur place : de la plongée, des randonnées, et notamment le vallon de la solitude, le barrage, la pointe du Cognet, la Palud, La baie de Port Man ou encore le Mont Vinaigre qui culmine à 200m de hauteur. La plongée est également à tester puisque Port-Cros est classée au Top 40 des plus belles plongées du monde. Le parc national de Port-Cros a pour mission d’assurer la sauvegarde du patrimoine naturel, historique et paysager de l’île. Il concourt aussi à l’accueil et à l’information des visiteurs en tentant, par une politique d’aménagement et une gestion nuancée, de préserver la diversité biologique et l’esprit de lieux sur terre, comme en mer. Au niveau historique, Port-Cros a été jusqu’au 16ème Siècle conquise puis abandonnée par les navigateurs étrangers qui convoitaient les richesses du continent provençal. Les 5 forts construits entre le 16ème et la fin du 19ème témoignent de ce passé mouvementé. L’ile fut le théâtre d’âpres combats pour la libération de la Provence à la fin de la 2ème Guerre Mondiale. Au début du 20ème Siècle, l’île trouve une destinée plus sereine et accueille des personnalités du monde des arts et des lettres. En 1921, devenue propriété des famille Desmarais et Henry, elle est maintenues hors de toute spéculations foncières jusqu’à la création du Parc National en 1963. En savoir + sur Port Cros

Comments are closed.