caiman-island

Les îles Caimans

Envie d’exotisme ? Partez découvrir les îles Caïmans, au cœur des Antilles. Les Caïmans, colonie essentiellement plate de la Couronne britannique, regroupent Grand Cayman, Little Cayman et Cayman Brac, au sommet d’une ancienne chaîne de montagnes sous-marine. En surface, ce sont des eaux sereines, turquoise et translucides, mais en dessous, à quelques mètres seulement du bord, s’ouvrent le Grand Canyon sous-marin, aux murailles spectaculaires et dépressions gigantesques. Voilà l’un des meilleurs sites de plongée du monde : une vie sous-marine d’une étourdissante diversité se dévoile aux abords des murailles et des récifs incrustés de corail. Le plus beau site de la région est le jardin corallien, déjà connu des pirates, qui s’enfonce jusqu’à 1,8 kilomètre de profondeur (à Bloody Bay Wall, par exemple, au large de la rive nord de Little Cayman). En plongée libre, il faut se contenter de la partie supérieure, mais avec un scaphandre, on explore plus profondément la gorge, qui fourmille de gorgones, d’anémones et de poissons tropicaux.

Little Cayman, une île de 30 km2, relativement peu développée, règne sur les naturalistes. Les iguanes y dépassent de loin le nombre d’habitants, et une colonie de 20 000 oiseaux marins, le fou à pieds rouges, peuplent la plus grande réserve ornithologique des Caraïbes. Elle est aussi connue pour Gladys Howard – née au Texas et élève de Julia Child – qui, à Pirate’s Point Resort, dans son auberge au bord de la plage, veille aux bons soins des clients, tant pour la plongée que pour la table. Elle propose un bateau adapté à la plongée, avec une équipe d’instructeurs expérimentés. Grand Cayman est plus grande (quoique seulement 35 kilomètres sur 13) et plus cosmopolite. Bien que le tourisme y soit plus développé, elle reste paisible et accueillante. Parmi les attractions marines, la plongée (100 sites) et Stingray City, où d’innombrables créatures marines à larges ailes, très sociables, viennent manger dans vos mains (le fameux « baiser de Stingray »).

Même si c’est à 25 minutes en bateau du rivage, les eaux transparentes sont peu profondes – environ de 1 à 4, mètres – et parfaites pour tous types de plongée. La fameuse Seven Mile Beach de Grand Cayman, à l’ouest de l’île, est une magnifique étendue de sable blanc, bordée d’immeubles et d’hôtels luxueux. Avec des eaux calmes comme une piscine, c’est une plage idéale pour ceux qui ne nagent pas. Les logements chics sont à l’hôtel Ritz-Carlton Grand Cayman, à l’ambiance familiale : les enfants y étudient la préservation des récifs coralliens avec des ambassadeurs du programme environnemental de Jean-Michel Cousteau pendant que leurs parents profitent du parcours de golf dessiné par Greg Norman ou du spa La Prairie. Le Blue d’Éric Ripert sert des spécialités à base de fruits de mer ou de thon jaune, pêchés du jour. Pour rencontrer Éric Ripert (et ses amis les chefs célèbres), venez en janvier, pour le Cayman Cookout, qui fête les Caïmans et la gastronomie mondiale sur la plage. Quand le soleil se couche, Seven Mile Beach est d’autant plus un lieu de rêve. Le Reef Grill est plus simple, mais plaisant : on y sert des fruits de mer frais de la région, préparés de manière inventive. Dirigez-vous ensuite vers son salon douillet quand la soca et le calypso commencent à chauffer la soirée.

Comments are closed.