Le tourisme morbide

Un nouveau type de tourisme attire les foules, celui de la mort. En effet, et déjà depuis Elvis ou Jim Morrison, de très nombreux touristes franchissent le pas et partent en voyage comme ils partent en pèlerinage. Ce type de tourisme se veut d’abord recueilli – pour la majorité des cas – jusqu’à ce que l’on arrive sur la tombe de Jim Morrison pour s’apercevoir qu’en réalité il ne s’agit plus de tourisme mais dans certains cas de culte. La musique construit des idoles dont les tombes sont bien plus que des mausolées. Le King Elvis attire chaque année près de 600,000 visiteurs sur sa tombe à Graceland, Memphis. C’est devenu la principale attraction touristique de la ville, c’est dire si Memphis est une ville joyeuse et attirante ! Le 16 aout, anniversaire du jour de sa mort, près de 75,000 personnes se recueillent à la bougie. Jim Morrison attire les foules à Paris dans le cimetière devenu icône, le Père Lachaise. Décédé à 27 ans d’une overdose, le chanteur poursuit la fête que lui réservent chaque jour ses fans, même s’il en profite six pieds sous terre. Car sa tombe est devenue un lieu de fête, d’orgie, de vol (le buste de Morrison a été volé sur sa tombe en 2000) et de drogue. Il appréciera… Autre icône, Jimi Hendrix, enterré à Renton, Washington, est lui aussi devenu objet de culte. Un mémorial lui est dédié, avec portrait et guitare du guitariste. Sa tombe en revanche est quasiment dépourvue de toute signalisation. Les autres principales icones qui attirent les foules sont toujours celles de la musique, tel Johnny Cash, Buddy Holly ou encore Michael Hutchence. A part Maryline Monroe et Sinatra, peu d’autres artistes déplacent les foules. Côté politique, on note que Malcolm X, Martin Luther King sont également des monuments que l’on révère, comme JFK ou encore de Gaulle en France. Découvrir d’autres lieux insolites sur Voyage Insolite.

Comments are closed.