mexique

La capitale Monte Alban

Partez découvrir la capitale zapotèque de Monte Alban, qui est l’une des plus anciennes cités pré-colombiennes. Imaginez une grande colline isolée à la jonction de trois larges vallées; une île qui s’élève à près de 300 m au-dessus d’une mer verte de fertilité. Un site stupéfiant. Cette description de Monte Albán, l’ancienne capitale zapotèque, par Aldous Huxley, date de 1934. Il semble aujourd’hui extraordinaire que l’on ait bâti une ville au sommet d’une montagne, mais les Zapotèques étaient très avancés sur le plan technique et Monte Alban paraît être à juste titre le symbole de leur sophistication. Le site offre une vue époustouflante sur la vallée d’Oaxaca et n’est jamais plus beau que baigné de la lumière de fin d’après-midi. Seul demeure aujourd’hui le centre politique et religieux de la cité, dont les plates-formes, pyramides et larges escaliers sont caractéristiques de l’architecture zapotèque. Au coeur de la ville, on découvre une majestueuse place centrale spectaculairement dégagée. À l’une des extrémités, une immense pyramide dotée de nombreuses marches, nommée la plate-forme sud, jouit d’un panorama extraordinaire. À l’autre extrémité, le temple de la plate-forme nord comprend un autel fermé et de fascinants bas-reliefs. Un observatoire qui permettait d’étudier le ciel et de planifier les cérémonies religieuses est situé au centre de la place, tandis que sur le côté est se trouve un terrain de jeu de balle. Le côté ouest de la place est flanqué d’autres plates-formes et de bas-reliefs dépeignant de mystérieux personnages en train de danser. Monte Alban semble avoir été déserté après l’an 700. La ville fut alors utilisée par les Mixtèques, principalement comme cimetière royal, jusqu’à la conquête espagnole au début du 16ème siècle.

Comments are closed.