super voyage whitby

Découvrir Whitby

L’Angleterre est une destination toujours attirante, et notamment parce qu’elle est tellement dépaysante. La gastronomie y est devenue excellente, et même si l’on se plaint toujours un peu du climat, l’Angleterre demeure une superbe destination de voyage. Et en Angleterre, il y a une destination toute particulière pour un super voyage : le village de Whitby. Pendant un instant, je ne pus rien voir, car un nuage plongeait l’église St. Mary dans l’ombre. Puis, quand le nuage fut passé, je vis les ruines de l’abbaye se dévoiler et, à mesure que l’étroit faisceau de lumière aussi effilé que la lame d’une épée, avançait, l’église et le cimetière tout doucement apparurent››. Bram Stoker a planté à Whitby, cet ancien port baleinier des côtes du Yorkshire, aujourd’hui port de commerce très dynamique, le décor de son Dracula. En remerciement, la bourgade a transformé le roman en véritable guide touristique proposant un itinéraire sur mesure pour «vampirologues›› du monde entier. St. Mary’s Church, un édifice du 12ème siècle, apparaît au bout de Church Street, l’artère principale de la vieille ville, sur la rive est de l’Esk, plongée dans une atmosphère très 18ème siècle, avec ses salons de thé et ses boutiques de bijoux de « jais », un minéral fossile noir taillé comme une pierre précieuse. Au bout de la rue s’élance l’escalier monumental de l’église et ses 199 marches. L’intérieur, les bancs monumentaux et les tribunes aux lignes sinueuses rappellent la mer.

super voyage whitby

Les ruines de Whitby Abbey surgissent non loin de l’église, dans un environnement propice à une apparition soudaine de Dracula, en guide idéal, tant l’endroit est pittoresque, voire un peu inquiétant. Cette abbaye, fondée en 657 par Sainte Hilda de Hartlepool, la fille du roi du Northumberland est le berceau du christianisme anglais, mais aussi de la littérature nationale, puisque l’un de ses premiers moines, Caedmon, n’est autre que l’auteur du plus vieux poème en langue anglaise, l’Hymne de la Création. James Cook, qui appartient aussi à l’histoire de Whitby, est un des fers de lance de son essor touristique, puisque c’est de Whitby qu’il leva l’ancre, en 1768, pour son premier voyage dans le Pacifique à bord de l’Endeavour, bâtiment construit par le chantier naval local. Aujourd’hui, une magnifique réplique du voilier a jeté l’ancre dans le port pour le plus grand plaisir des baigneurs en été (Whitby n’a-t-elle pas reçu la palme de la meilleure station balnéaire du Royaume-Uni !). Afin de mieux connaître le capitaine Cook, on peut visiter, dans la vieille ville, le Cook Memorial Museum et découvrir les maquettes de ses navires, ainsi que des lettres et des objets lui ayant appartenu. West Cliff, la nouvelle ville, sur la rive opposée de l’Esk, mérite que l’on s’y attarde pour y admirer la statue de James Cook et un arc façonné dans la côte d’une baleine.

voyage whitby

Les passionnés de marine pousseront jusqu’au Whitby Lifeboat Museum, qui évoque les actes de secours des sauveteurs britanniques, tandis qu’ils découvriront au Whitby Museum des objets ramenés des expéditions de Cook. Le marché au poisson, qui fournit quotidiennement les chippies, ces fish-and-chips, qui passent pour les plus renommés d’Angleterre, n’est pas sans intérêt. Enfin, n’oublions pas le cadre naturel qui, à Whitby, prend la forme d’un écrin de falaises où s’acl1èvent d’infinis sentiers. Les marcheurs y viennent nombreux pour arpenter le Cleveland Way, une promenade magnifique en bord de falaise.

super voyage

Pour les amateurs, sachez que la découverte de Whitby se fait également de manière assez approfondie dans un cadre d’entreprise avec des spécialistes locaux qui font appel à des professionnels de la chasse au fantômes et autres délires en tous genres. Pour plus d’information rapprochez-vous notamment de cet organisme qui organise des séminaires à Londres.

Comments are closed.