vol l39

Adrénaline en avion de chasse

Ce qui est compliqué, avec les cadeaux d’exception, c’est quand vient le moment de rendre la pareille. Par exemple, il y a de ça deux mois, ma femme m’a fait le cadeau le plus extraordinaire qu’on puisse imaginer : un vol en avion de chasse sur un L-39. Cette expérience s’est déroulée la semaine dernière et m’a fait vivre une journée complètement délirante. Seulement, après avoir enfin pu rayer une ligne de ma liste des choses à faire avant de mourir (une ligne que je ne pensais vraiment pas pouvoir rayer un jour !), me voilà confronté à un problème : il me faut trouver un cadeau aussi original et aussi fou pour ma femme. Et j’admets que ce n’est pas aisé. Car la dame, voyez-vous, est délicate à combler. Au début, je pensais lui dérouler un séjour de rêve dans un hôtel de standing. Oui, mais voilà : madame a du mal avec les palaces. Et autant vous dire que cela complique assurément l’affaire ! Mais comme elle n’aime rien tant que l’art et les expositions, je pense que je lui ai enfin trouvé une expérience susceptible de lui plaire : je vais lui offrir un séjour d’une semaine au Comfort Art Hotel Siru, à Bruxelles. Pour vous donner une idée de ce qui le rend si particulier, entre 1989 et 1990, le Confort Hotel a donné carte blanche à une pléiade d’artistes belges, peintres, dessinateurs de BD, sculpteurs, décorateurs de théâtre pour habiller ses 101 chambres. Chaque étage s’est vu attribuer une thématique: «Rencontres insolites», «Rêve de voyageur », «Souvenirs de voyage», « Découverte de la nuit», etc. Les artistes ont donc pu travailler en toute liberté selon leur tempérament, et le résultat est, semble-t-il, assez fou. On peut ainsi dormir sous des ciels de valise, s’aimer sous le regard complice de Cupidon, passer une nuit blanche sous les pas d’un couple de funambules surgis du plafond… Dans chaque chambre, on trouve une mini-biographie de l’artiste et dans la salle de bain un élément qui vient faire écho au thème retenu. Lobby et cage d’ascenseur ne font pas exception. Et le fait de pouvoir habiter l’art contemporain est certainement une idée qui va parler à ma femme. D’autant que j’ai demandé à ce que nous changions chaque jour de chambre et d’étage. Voilà un séjour qui promet d’être riche en surprises et en découvertes ! Ca ne vaut à mon sens pas ce vol en L-39, mias je crois que très peu de choses pourraient valoir ce vol ! D’ailleurs, je vous mets en lien l’agence par laquelle mon épouse est passée pour ce vol, si vous êtes un fondu d’adrénaline !

vol l39

Comments are closed.